A. Noste : la sensation gourmande de la rentrée

Installée près de la bourse,  A.Noste nous apporte en cette rentrée pas moins de trois concepts en un seul lieu !
L’immense salle flanquée d’une agréable terrasse (si l’on choisit bien son heure) nous fait vite oublier la peu séduisante rue du 4 septembre.

5
Si l’endroit est résolument tourné vers les Landes, il ne vous faudra donc pas moins de trois visites pour découvrir l’univers gourmand de Julien Duboué, ce jeune landais dont on va assurément parler.
Cela donne un lieu plein de vie ou tout est pensé pour être en harmonie.

Tout d’abord le midi avec sa proposition de galettes basques dans sa charmante estafette à taloa. Des prix mini (4 à 6,5 euros) pour des variantes salées ou sucrées à emporter.4

Puis au premier étage avec sa rotisserie à volonté, construite autour d’un menu unique à 60 euros qui inclut bon nombre d’accompagnements hormis les trois types de viandes, sélectionnées sur pattes par le chef himself.

Enfin, un concept de tapas ouvert en continu de 11h à 23h (et 7 jours sur 7) où l’accent est clairement mis sur la convivialité autour de produits régionaux appréciés par beaucoup.

C’est par cet univers que j’ai pour l’instant découvert le monde de Julien Duboué, et bien m’en a pris.
Il y a fort à parier que le lieu (à belle capacité!) va vite devenir un spot de rendez-vous en tous genres, pour gourmands même en manque de prétexte!

La fougasse de maïs au magret fumé, brebis, raisins secs et noix ne ressemble à rien de ce que vous connaissez déjà. A la fois souple et croustillante, c’est une jolie création (un peu bourrative) à partager avec les doigts.6

La réinterprétation de l’incontournable salade landaise en bouchées, façon Maki, m’a beaucoup séduit : on picore ces rouleaux découpés dans une sauce moutardée pleine de saveurs, et on attend que le foie gras vienne adoucir la mâche généreuse produite par le magret, la salade, la feuille de riz…
Un vrai coup de coeur pour ce plat que je n’aurais pas pensé à commander dans sa version traditionnelle.2

Enfin le tartare de magret aux huîtres est gouteux et servi dans une coquille à l’unité. A découvrir.3

Des vins du Sud-Ouest pour arroser le tout bien sur, avec une carte large aux nombreuses propositions

Mon seul regret ? Avoir raté les chipirons que je venais spécialement goûter et dont j’avais entendu parler, faute de les avoir vus à temps sur la carte…

Ma chance ? Avec un budget raisonnable pour ces tapas à partager, et un service des plus agréables, les occasions de revenir ne manqueront pas. Je parie qu’il en sera de même pour vous, une fois que vous aurez essayé.

A. Noste
6 bis, rue du 4 Septembre
75002 Paris
+ 33 1 47 03 91 91
http://www.a-noste.com
Advertisements