Terroir Parisien : vraiment il faudra que l’on m’explique

Rares sont les adresses qui me déçoivent à ce point, ou pire encore qui ne m’inspirent rien. C’est pourtant le cas de celle-ci dont il aura été difficile d’échapper à l’ouverture tant la couverture médiatique a été conséquente. En effet, quand un ancien chef doublement étoilé (au Meurice, et que j’ai vraiment adoré) ouvre des bistrots, ça fait forcément couler un peu d’encre…

En ce qui me concerne je ne trouvais rien d’attirant ni dans le concept ni dans la promesse du lieu. L’idée d’un « terroir Parisien » ne m’évoquait rien… et je n’avais pas vraiment envie de m’y précipiter ni de faire particulièrement confiance à Yannick Alléno sur ce coup là.

Pourtant donc, je m’y suis retrouvé par hasard, un dimanche midi alors que je participais à l’Omnivore World Tour au Palais de la Mutualité, juste à coté.

Alors qu’est-ce que ça donne une fois sur place ? photo 1

La configuration du lieu est intéressante avec ce grand comptoir, les différentes tables et la vue sur la cuisine ouverte en arrière plan. Un endroit plutôt accueillant, avec un service du même ordre.

Une fois bien installé au bar une chose qui est assez rare se produit : rien sur la carte ne m’attire ! Des plats ultra classiques, comme dans un mauvais restaurant provincial…mais à Paris! Rien de charmeur ni dans les intitulés, ni dans les assiettes…

Je me décide finalement à limiter la casse et à opter pour… une salade parisienne ! Belle laitue, œufs durs, pommes de terre, vinaigrette à la moutarde ancienne et gros morceaux de gruyère et jambon, tellement parfait que leur rendu à malheureusement des allures industrielles… un comble ! Coté goût ça n’est ni bon ni mauvais mais on se demande qui (à part moi ce jour là) vient au restaurant pour manger un tel plat !photo 3

Mon acolyte du jour se laisse séduire par un cabillaud sauce provençale et pommes de terre vapeur. Vous allez me trouver dur mais ce plat de poisson me fait penser à une assiète de cantine ! Rien de sexy ni dans la présentation ni dans la recette ! Exactement comme ma salade finalement…photo 2

Heureusement que la tarte tatin à partager a mis tout le monde d’accord : servie généreusement avec sa crème fraiche, elle a permis de finir sur une note correcte… même si c’est peut être un des desserts les plus facilement réussis même dans une adresse sans grand intérêt!photo 4

Au final je dois vraiment dire que suis passé à coté du concept.

Un restaurant que je ne comprends pas… à part si ce n’est pour satisfaire une clientèle de touristes américains ?

Entre nous, un effort aurait pu être fait afin de faire dégager un poil de charme à l’affaire !

C’est grossier, ça manque cruellement de finesse et surtout ça n’est pas du tout dans l’air du temps !
Etre à contre-sens pourquoi pas, mais encore faut-il apporter quelque chose. On a juste l’impression d’une cuisine qu’on aurait figé depuis vingt ans et ressorti dans un décor tout neuf, trop neuf même pour un bistrot.

Est-ce cher ? Outre le fait que ça l’est forcément trop quand on est déçu, je trouve que ça n’est pas particulièrement bon marché, notamment au déjeuner ou aucun menu n’était proposé ce jour là. Compter 40 à 50 euros sans les boissons.

Terroir Parisien
20, rue saint victor
75005 Paris
+33 1 44 31 54 54 
http://www.yannick-alleno.com/carnet/terroir-parisien/
 
N’oubliez pas de liker la page Facebook de Food In Paris et de vous inscrire à la newsletter (en haut à droite) !
Publicités