Le B.A.T. : adresse gourmande par excellence

On connaissait déjà Yariv Berreby à l’époque du KGB chez William Ledeuil.
On le retrouve cette fois dans une adresse nouvelle au concept tout à fait inédit à Paris.

BAT comme les initiales de Bar à Tartares, mais aussi de Bar à Tapas. Le lieu se veut convivial et rassembleur autour du Bar central ou s’affaire la conséquente brigade.
A chacun de trouver ici la définition du lieu qui lui va, tant il est facile de venir y déjeuner, d’y grignoter une assiette avant un ciné, ou d’y diner d’une manière soit frugale soit traditionnelle.

Le cadre est dépouillé et simplissime (un poil trop ?) et pour cause ce sont les cuisiniers qui sont l’attraction principale ! (ici Yariv Berreby à la préparation justement)photo-8

La carte du jour me fait saliver et rien que dans le choix des assiettes de tapas (à 7 euros l’assiette) je ne sais plus où donner de la tête.
Les intitulés sont précis et séducteurs, avec des produits du moment et des ingrédients nobles.photo 1

La part belle est faite aux produits de saison, évidemment de première fraîcheur. Les assaisonnements sont juste, comme sur cette bonite marinée, piquillos et olives. Gras, acidité, croquant, amertume, et fraicheur pour un plat en pleine délicatesse.

photo 4

Qui n’a jamais rêvé de picorer dans des assiettes de cuisinier réalisées devant soi et de goûter à tout ?
C’est bien le principe séduisant du tapas dans sa version gastro pub qui nous est proposé ici.

On continue donc avec la rémoulade de tourteau, pomme verte céleri. Une assiette acidulée, fruitée, et très bien équilibrée comme tous les plats qui ont défilé ce soir là.photo 3

Idem pour le vitello tonnato revisité ici dans une version plus déstructuré qu’habituellement mais où les saveurs s’expriment en belle harmonie. C’est droit, efficace et ça fait du bien! Les croutons à l’ail bien croustillants sont une merveille de dynamite dans ce plat tout en rondeur

photo 2

Pour terminer une assiette chaude : raviolis de saumon, bouillon asperges blanches céleri. Un joli parfum d’abord, des textures à la fois fermes et douces ensuite : encore une vraie gourmandise !

photo 2

L’idée des mini-portions ou tapas est très séduisante pour les curieux et les gourmands (comme moi).
Sur certains plats on aimerait que ça dure plus longtemps mais le principe est là : au lieu de s’éterniser on passe à une autre découverte. Il y a un coté jouissif à cela.
Ca n’est pas sans me rappeler un concept que j’avais adoré il y a dix ans déjà à l’Atelier de Joël Robuchon: chaque plat était décliné soit en version classique soit en petite portion, cela afin de pouvoir gouter plus de choses.

J’aime l’idée qu’on puisse venir pour une grosse faim ou simplement pour picorer quelque chose de sain avant un ciné par exemple. Les sorties de bureau en profitent pour se renouveler grâce à l’incontournable formule boisson et tapas à 9 euros de 19h à 20h. Là encore c’est innovant et je ne lui connais pas d’équivalent.

A noter la très large proposition de vins au verre, dont la sélection est intelligente et sûre avec quelques noms bien connus

Une table unique donc, à découvrir pour un dîner classique ou comme une nouvelle manière de concevoir un repas comme le font nos amis ibériques.
Un endroit que l’on a déjà envie de retrouver et faire connaitre.

Compter 30 à 50 euros par personne pour un repas, environ la moitié pour un beau grignotage.

B.A.T
16, boulevard de montmartre
75009 Paris
+33 1 42 46 14 25
http://www.le-bat.com/

N’oubliez pas de liker la page Facebook de Food In Paris et de vous inscrire à la newsletter (en haut à droite) !

Advertisements