Retour à l’Epi Dupin : toujours bien !

Voilà un endroit qui ne désemplît pas depuis plusieurs années. Il aura fallu l’invitation d’un couple d’amis pour penser à y retourner. Et quelle belle idée!

J’y suis allé dans le mois qui a suivi ma visite à la Régalade et je dois dire que même s’il envie est forte de vouloir comparer, cela n’a que peu de rapport. J’ai nettement préféré l’Epi Dupin.

photo 2

Jugez plutôt : ce soir là pas de table autre que pour le service de 19h30. Une concession vite oubliée dès que les entrées arrivent.
Pastilla de canard pour moi, façon samosa et salade relevée. Une ré interprétation de ce classique marocain tendance asiatique mais avec des ingrédients bien Français !
Parfait pour ouvrir l’appétit avec sa sauce légèrement aigre-douce…

photo 1

À côté une assiette de tempuras de légumes haute en couleurs, dans une crème à la carotte goûteuse. Un plat végétarien très loin d’être ennuyeux ! De quoi nous mettre en condition pour la suite.

photo 3

Arrive ensuite pour moi une volaille farcie au comté et sa purée de pomme de terre légèrement aillée. Un vrai bon plat, réussi : viande juteuse, peau croustillante, fromage fondu comme il faut… Pour réveiller le tout une sauce parfaite et une alliance purée ail subtile. Un plat réconfortant comme j’aime et surtout jamais gras ni écœurant.

photo 4

Pour terminer un baba au rhum offert tiède et sa crème fouettée vanillée montée minute, servie copieusement dans un pot dédié. Juste le rêve des amateurs de baba…

photo 5

Pour accompagner ce repas un Maranges 1er cru, tout a fait honorable pour un tarif assez modeste de 45 euros. Beaucoup de choses intéressantes dans cette gamme de prix et en dessous (au dessus également, cela va de soi).

La fréquentation agréable est composée de gens du quartier (sèvres Babylone) mais aussi de touristes américains ou asiatiques nombreux à être bien rencardés sur les adresses gourmandes. Le lieu dispose d’une terrasse chauffée et il a aussi une vraie table d’hôte.

Un mot sur le service qui le mérite : il est aimable et attentionné, alors même que l’endroit est plein à craquer.

Menu unique à 37 euros pour la totale le soir. On comprends pourquoi c’est toujours complet… D’ailleurs le restaurant est fermé le week-end, plutôt rares sont ceux qui peuvent se le permettre.
À noter sur le chef s’adapte très bien aux végétariens, ce qui n’est pas si fréquent pour ce genre d’adresse.

Alors est-ce qu’on est ici dans la bistronomie pur jus? Je n’en sais rien mais honnêtement on s’en fiche pas mal, le lieu ne se la racontant pas et les plats étant généreux. Pour moi une vrai adresse gourmande et c’est bien ça qui compte!

L’Epi Dupin
11, rue dupin
75006 Paris
+33 1 42 22 64 56
http://www.epidupin.com
 
N’oubliez pas de liker la page Facebook de Food In Paris et de vous inscrire à la newsletter (en haut à droite) !

 

Publicités