Peco Peco : charmante et délicieuse cantine

Dans la série des mes cantines express, en voici une d’inspiration japonaise dont l’idée m’a été soumise par l’excellent site de référence en la matière : Cecj2.

photo 5

Nous sommes ici dans le quartier qui n’en finit pas de se transformer de South Pigalle, SoPi comme disent les branchés, à deux pas de l’épicerie Causses, de l’izakaya Ito et du bistronomique Le Garde Temps.

L’endroit est modeste mais plein de charme. Pas si petit que ça (une quinzaine de places assises), il offre tout ce que j’adore : à la fois une vue sur les cuisines ouvertes et aussi un comptoir. Le genre de planque idéale pour un déjeuner express en solo.photo 4

La carte du midi est facile avec ces donburis de bœuf, végétarien, ou encore de poisson comme le Kaisendon que j’ai choisi avec : encornet, crevettes (des fraîches, décortiquées et nettoyées s’il vous plait) pois gourmands et œufs. Ça respire la fraîcheur et la saveur de chaque ingrédient apparaît présente.

photo 3

Pour finir une petite mousse au chocolat aux baies de poivre rose, faite maison bien entendu. Le tout accompagné d’un bon thé vert (froid) et c’est une formule super équilibrée.

Lors d’une autre visite j’ai choisi le sandwich au porc pané, Katsandwich. Dans une baguette et très différent de celui ce chez Abri, il s’est révélé parfaitement gourmand, avec une panure légère et croustillante à souhait, un vrai régal. Je l’avais choisi cette fois-là avec une soupe de légume de saison (daikon, navets, etc) et un excellent tiramisu au thé matcha en dessert. L’impression à chaque fois d’avoir eu un repas à mi-chemin entre la restauration rapide et de la vraie cuisine, le tout pour le prix d’une mauvaise formule sandwich dans un endroit quelconque…photo 1

Vous l’aurez compris les formules du midi sont vraiment tarifées au juste prix au regard de la qualité de ce qui est servi : 11,5 euros avec Donburi et soupe ou salade ou 12,50 euros avec Donburi, boisson et dessert maison. Le Katsudon est au prix très attractif de 4,5 euros.

A cela il faut ajouter la particulière gentillesse du personnel et la belle application des cuisiniers.photo 2

Attention le soir, changement de style : la carte se transforme en mode Kushiagé, ces brochettes japonaises de légumes ou autres réjouissances frits. Je ne les ai pas encore testées, elle sont gentiment tarifées de 1,5 à 2,5 pièce. Une autre bonne raison d’y retourner ?

 

Peco Peco
47, rue Jean Baptiste Pigalle
75009 Paris
Tél : 01 53 16 19 84
Publicités