Naniwa-Ya : un comptoir accueillant pour une nourriture dépaysante

Dans la série de mes petites cantines asiatiques, je partage aujourd’hui un endroit que je fréquente depuis des années.

Alors que trouve-t-on de si spécial à cette adresse ? D’abord une ambiance sereine et apaisante imposée par la présence omniprésente du bois qui nous transporte dans une atmosphère japonaise sans ambiguité.nanywa

Ensuite des plats différents des (trop?) répandus sushis et yakitoris, puisqu’on n’en trouve pas à la carte ici. Soupes de Udon ou Soba, spécialités de Don Buris (bols de riz garnis), Katsudons, tempuras ou encore aguedashi tofu et autres variations déclinées le soir sur une carte spéciale et différente des menus de journée.

Le thé, qui coule à flot depuis une  fontaine façon samovar et qui est à discrétion est une autre bonne raison d’aller s’y réchauffer en hiver.naniwaya

Des prix modiques comme souvent, et la certitude d’être non seulement rassasié mais aussi dépaysé.

Je recommande  le bar, particulièrement idéal par sa convivialité pour les faims à assouvir en solitaire ou à deux.

Le spectacle et l’agitation des cuisines ajoutent à un supplément d’âme à l’expérience déja complète… Aller pour l’occasion je vous prépare un petit diaporama sonore qui permet de bien reproduire cela.

Naniwa Ya
11 rue Sainte-Anne
75001 Paris
01 40 20 43 10
Advertisements