6 Paul Bert : voila ce qu’on devrait pouvoir trouver dans n’importe quel Bistrot !

Non loin de Rino, et dans un quartier où les belles adresses sont foison, voici le petit frère du Bistrot Paul Bert .

C’est l’ancien chef québecois de ce dernier qui s’y colle et autant dire que ça déménage. C’est précis, efficace et ça redonne envie d’aller fréquenter ces Bistrots qui habitent notre capital, même si celui-ci fait (vous l’aurez compris) dans la bistronomie pur jus.

Attaquons directement par les réjouissances de cet alléchant menu déjeuner proposé à prix très compétitif (19 euros pour la totale) ; oeuf mollet, beignet de tête de veau et cresson en entrée : ça réveille ! Belle association de textures et gourmandise apportée par l’oeuf, autant dire que ça commence bien. La tête de veau, un classique certes, mais revisitée en panure légère (presque tempura) est carrément décoiffante. Avec un pinot noir assez puissant du Chili, c’est un accord qui fonctionne bien.photo 1

La suite est constituée d’un choix raisonnable (pour la ligne) : maquereau saisi, betteraves blanches et jus de maquereau. En tant que fan du maquereau j’ai beaucoup apprécié, le jus se mariant parfaitement avec les grains de maïs qui semblaient là pour absorber les parfums. Un vin blanc italien nature à maturation prolongée en était le parfait compagnon.

photo 2

Pour finir avec une note sucrée : figues mi-cuites, sorbet fruits rouges et chocolat amer. Bam ! Un final qui tape dans le mille, précis avec cette association d’acidité de la framboise et d’amertume mêlée au gras du chocolat.photo 4

Vous l’aurez compris il me tarde d’y retourner, et je suis reparti avec une grande question qui me taraude… Mais pourquoi diable ne peut-on pas manger comme ça partout à Paris dans les bistrots ?!?

Je n’ai pas encore parlé du décor et de l’ambiance : les deux sont chaleureux, et on se sent bien dès la porte passée.  La vue sur les cuisines ouvertes est un plus, attention toutefois à ne pas trop s’y coller les jours de friture, j’en ai fait l’amère expérience…photo 3

Il faut enfin préciser qu’il y a un coin à mi chemin entre l’épicerie et le déli, tout de suite à l’entrée. A cela s’ajoute le midi, une formule sandwich-verre de vin-yahourt qui est proposée (au comptoir uniquement) à 9 euros !  Une raison supplémentaire d’aller y prendre la température ?

6 Paul Bert
46 rue trousseau
75011 Paris
01 43 79 14 32
Advertisements