Samedi Soir dans une ville du monde

J’ai toujours été fasciné par l’effervescence des samedi partout dans le monde. Il faut dire que bien souvent c’est le premier jour du week-end, synonyme de relâche et d’envies à rassasier que n’a pas permis la semaine.
Quand arrive alors le soir, je sens la ville bouillonner : la circulation devient plus dense, des voitures plus belles se montrent, et les tenues sont soudain plus travaillées.
Où que je sois, je ne peux cesser d’imaginer ce qui se passe ailleurs et surtout je ressens l’indéniable envie d’en être.
Si par hasard je ne me trouve pas dans une de ces villes magique où tout peut arriver, j’ai le sentiment de passer à côté de quelque chose.
En voyage par exemple, il m’est impensable de rester à l’hôtel ou de ne pas avoir prévu quelque chose de différent pour ce soir là. C’est comme prendre différemment la température de la ville…
Les années passant j’apprécie plus la tranquillité et le calme, et même si passer un samedi soir chez moi me parait un luxe, je ne cesse de penser à ce qui se passe dehors.

la-at-night

Publicités