Cinéma Coréen : In another Country

Deuxième film du réalisateur Hong Sangsoo que je vais voir (après The Day He Arrives, en noir et blanc) et deuxième film qui me séduit vraiment.

Tout d’abord les plans, souvent serrés sur les personnages, laissent admirer l’expression des sentiments de ces derniers, mais nous offrent également quelques vues typiques qui aident à plonger dans le décors. Des lieux souvent déserts et propres comme préparés à une photographie épurée.

Les dialogues, faussement légers, viennent servir des visages expressifs. Les paroles souvent acides et dont l’accent tonique résonne fortement, donnent du rythme et résonnent comme une lamentation.

Enfin les personnages ont souvent un charisme important ou une présence indéniable.

Ce sont des drames sur les sentiments amoureux. La situation qui prends place dans un pays qui n’est pas celui du personnage principal est propice au fantasme, entre rêverie et réalité.

Le charme ne réside pas dans la scénario, mais dans la fausse légèreté de ce bal et dans la fraîcheur de ces scènes tout à fait crédibles.

La présence d’Isabelle Huppert, qui semble imprégnée d’une grâce et d’une jeunesse éternelle est troublante.

In-Another-Country-Poster

On peut voir la bande annonce ici

Advertisements